Coaching d'un type MBTI® : INFJ

Comment un coach peut-il adapter son approche du coaching à un coaché de type MBTI® INFJ ?

Les problématiques, les plus fréquentes, d'un type MBTI® INFJ qui apparassent lors du coaching ou au cours d'une formation au MBTI Step I sont liées à des tendances à:

  • Ne pas assez prendre sa place, à ne pas savoir se mettre en évidence, à ne pas parvenir à s’impliquer dans la politique interne de son entreprise.
  • Ne pas oser ou vouloir demander de l’aide.
  • Croire que l’on sait très bien ce qui fera plaisir aux autres (sans leur avoir demandé leur avis et quitte à leur faire des propositions qui ne leur conviennent pas).
  • Vivre trop immergé dans le futur, perdre contact avec le moment présent et devenir trop optimiste.

 

Coaching d'un profil MBTI INFJ

Nos articles sur le coaching

  • L'influence du type de personnalité MBTI® du coach sur le coaching : page 1 et page 2

 

  • La démarche de coaching chez un type MBTI® INFJ

    Chez Métamorphoses, en tant que société de formation et de coaching, nous adaptons nos trajets de coaching en fonction du type de personnalité Myers Briggs de nos coachés.

    Cette démarche consiste à construire le questionnement du coaché en commençant par les fonctions orientées préférées (la Dominante et puis l’Auxiliaire) en continuant par les fonctions refoulées (la Tertiaire et l’Inférieure).

    Pour un type MBTI® INFJ, le séquencement du questionnement commence par sa fonction Dominante : l’Intuition introvertie (Ni) : sa vision du futur, les objectifs qu’il se fixe.

    L’accès à l’Auxiliaire, le Sentiment extraverti (Fe) amène le coach à explorer la relation à l’autre, le degré d’harmonie dans l’environnement et la bonne intégration du coaché dans celui-ci.

    L’exploration des fonctions refoulées commence par la Tertiaire, la Pensée introvertie (Ti) et amène le questionnement sur la recherche d’une cohérence logique, sur le fait de chercher ce qui est logique pour soi et non plus uniquement ce qui peut faire du bien aux autres, c’est à ce stade que le travail se fait sur les problématiques d’assertivité.

    Enfin l’exploration aborde l’Inférieure, la Sensation extravertie (Se) pour s’intéresser au « ici et maintenant », aux actions concrètes, aux ressentis à l’instant présent pour « ré-ancrer » l’INFJ dans le moment présent.

     

     

  • Le style du coach lors du coaching d'un INFJ

    Le coach doit démontrer sa maîtrise de la démarche de coaching, des modèles et outils y afférant.

    Une dose de créativité facilitera le processus de coaching. Le coach doit veiller à la qualité de l’accueil, à l’ouverture, à la création d’un climat de coaching harmonieux et « englobant ».

    La dimension humaine du questionnement sera privilégiée à sa dimension logique et rationnelle (certainement pendant l’exploration des fonctions orientées préférées).

    Un INFJ apprendra d’autant mieux lors d'une formation MBTI® si le formateur veille à créer une ambiance harmonieuse dans laquelle chacun se sentira intégré et s’il fait preuve de maîtrise des concepts du MBTI® et de capacité à prendre du recul.

     

     

  • Le coaching des différents types de personnalité MBTI®

    Le style de coaching du coach doit également être adapté aux problématiques et aux besoins spécifiques du coaché liés à son profil MBTI®. Découvrez type par type ce qu'il en est :

    ISTJ ISFJ INFJ INTJ
    ISTP ISFP INFP INTP
    ESTP ESFP ENFP ENTP
    ESTJ ESFJ ENFJ ENTJ