Coaching d'un ESFP

Comment un coach peut-il adapter au mieux son coaching à un ESFP?

Les demandes de coaching les plus souvent formulées chez les profils MBTI ESFP concernent :

  • Une propension exagérée à prendre la vie au jour le jour, et à faire passer l'amusement avant le reste.
  • Une propension à passer d'un contact à l'autre : à être un  "papillon social".
  • Une tendance à l'impatience, et une confusion fréquente entre activités et efficacité qui les amène à s'y prendre à la dernière minute.
  • Une tendance à ne pas vraiment considérer avec beaucoup d'attention les plannings ou les résultats à long terme, à se focaliser sur les résultats tangibles à court terme et à négliger la vision stratégique.
  • La tendance à ne pas exprimer ses propres opinions pour éviter les conflits.

  

Coaching d'un profil MBTI - EFP

Nos articles sur le MBTI

  • L'influence du type de personnalité MBTI® du coach sur le coaching : page 1 et page 2

 

  • La démarche de coaching chez un ISFP

    Chez Métamorphoses, en tant que coachs et formateurs professionnels, nous utilisons le profil MBTI® de nos coachés lors de nos séances de coaching.

    La démarche du coach passe par un questionnement progressif des fonctions orientées du coaché en commençant par ses fonctions orientées préférées et en poursuivant par ses fonctions refoulées.

    Chez un ESFP, la première fonction abordée, la dominante est la Sensation extravertie (Se) : le coach commence par les faits, l'action, ce qui est tangible, ce qui se passe à l'instant, les ressentis physiques. Le questionnement est court, concret, le coach a une communication verbale et non verbale dynamiques. Tout réfexion abstraite et philosophique est à proscrire à ce stade.

    Le questionnement peut, ensuite, s'adresser au Sentiments introverti (Fi) : la fonction auxilaire d'un ESFP. L'exploration se déroule dans un climat agréable et emphatique, prenant en considération la dimension humaine. Le coach aide le coaché à se (re) connecter à ses valeurs et sesbesoins.

    Le coach évoluera petit à petit vers un questionnement tourné vers les fonctions refoulées de l'ESFP.

    L'accès à la Pensée extravertie (la fonction tertiaire d'un coaché ESFP) l'amènera à chercher des prises de décisions basées sur la logique et à développer une communication assertive de celles-ci. Le coach sera attentif au côté volatile de la fonction tertiaire de son coaché.

    Une démarche de coaching basée sur le type MBTI mène en fin de course à l'exploration de la fonction inférieure, dans le cas qui nous occupe, l'Intuition introvertie (Ni). Ce travail permettra au coaché de sortir des visions négatives et angoissantes du futur qui asseillent parfois les ESFP en cas de stress très profond. Ce travail lui permettra progressivement de définir une vision à long terme stable de ses objectifs : un vrai défi pour beaucoup d'ESFP.

     

     

  • Le style du coach lors du coaching d'un ESFP

    En formation au MBTI ou lors d'un coaching, le formateur ou le coach veillera à l'égard d'un ESFP à :

    • Adopter une approche vivante, enjouée, dynamique, concrète. 
    • Donner un maximum d'exemples concrets et à ne pas passer trop de temps dans des réflexions philosophiques ou des longs moments de réflexion personnelle.
    • Le coach veillera à encourager, donner du feed back positif, et à reconnaître et valoriser la chaleur humaine typique des ESFP.

     

     

  • Le coaching des différents profils MBTI®

    Le style de coaching du coach doit également être adapté aux problématiques et aux besoins spécifiques du coaché liés à son profil MBTI®. Découvrez type par type ce qu'il en est :

    ISTJ ISFJ INFJ INTJ
    ISTP ISFP INFP INTP
    ESTP ESFP ENFP ENTP
    ESTJ ESFJ ENFJ ENTJ

     

     



Découvrez notre formation au MBTI