7 erreurs à éviter pour garantir le succès d'un nouveau manager (2/3)

Les erreurs de management dans l’accompagnement et le coaching du nouveau manager

Comment accompagner et coacher ce collaborateur sur lequel vous comptez tant pour prendre une responsabilité managériale ?

Métamorphoses, basé sur son expertise comme centre de coaching et de formation vous propose une série de 3 textes pour analyser les erreurs à éviter et quelques conseils pratiques pour maximiser les chances de réussite de vos nouveaux managers.

Ce deuxième article concerne l’accompagnement et le coaching d'un nouveau manager dans l’exercice de ses nouvelles fonctions.

 

Quelles sont ces erreurs et comment les éviter ?

Métamorphoses vous propose une série de 3 textes pour que ces belles histoires se finissent bien :

  • Deuxième article : les erreurs de management dans l’accompagnement et le coaching du nouveau manager.

Continuons avec les erreurs 3 à 5 qui concernent l’accompagnement et le coaching du nouveau manager dans l’exercice de ses fonctions.

 

Découvrir nos
Formations au Management
  Recevoir une
Documentation

  • 3. Une communication peu claire vis-à-vis du reste de l'équipe

    La situation

    Promouvoir l’un des membres d’une équipe à une responsabilité managériale peut être source d’inquiétudes pour les responsables de l’entreprise : les autres collaborateurs peuvent mal réagir, questionnant la légitimité de la personne choisie (elle n’est pas la plus ancienne, pas la plus compétente, pas la plus diplômée…).

    Pour éviter les frustrations, les plaintes voire les départs, certains directeurs choisissent de faire profil bas et ne communiquent pas au sujet de la promotion du nouveau manager.

     

    Un vague mail est envoyé, mais aucune réunion d’équipe n’est prévue pour donner l’occasion aux déçus de s’exprimer et de comprendre les raisons du choix de la direction. Résultat, les frustrations sont encore plus grandes.

    De plus, sans une communication officielle de la promotion, les membres de l’équipe ont beau jeu de faire comme si le nouveau manager n’avait pas de vraies responsabilités ! Une situation extrêmement difficile et périlleuse pour ce dernier.

     

    Le conseil de Métamorphoses

    Ne fuyez pas cette difficulté !

    Annoncez de façon assertive et officielle les responsabilités du nouveau manager et invitez quiconque avec une question à ce sujet à vous consulter. Vous éviterez ainsi bien des ennuis et pourrez mieux manager vos collaborateurs.

    Ne croyez pas que vous résoudrez les difficultés de votre nouveau manager uniquement en l'envoyant à une formation de manager si vous n'avez pas créé des bases saines au départ.

     

     

    Découvrez notre programme de formations au management

     

     

  • 4. Des attentes mal spécifiées et/ou une absence d'accompagnement et de coaching de la part de la hiérarchie

    La situation

    « Tu prends la responsabilité de l’équipe et on fait le point dans six mois ».

    Marc est un des participants à la formation en management donnée par Métamorphoses. Son directeur, qui l’a promu voilà un an pour l’aider à gérer l’équipe, nous a envoyé Marc en formation, mais ce dernier ne sait pas si son directeur est satisfait de lui ou non.

    En effet, Marc n’a reçu aucun feed-back de sa part, il ne sait donc ni ce qui va bien, ni ce qui doit être amélioré. Au point qu’il se demande même si la situation est plutôt bonne, ou s’il pourrait bientôt perdre ses nouvelles responsabilités.

     

    On apprend alors que Marc n’a pas eu d’entretien lors de la prise de fonction : son directeur ne lui a jamais spécifié clairement ce qu’il était attendu de lui en tant que nouveau manager.

    Pour être tout à fait transparent, notre formation n’a pas réellement d’autre utilité que de remonter le moral d’un Marc complètement désemparé, ne sachant pas ce qu'il doit améliorer dans son style de leadership. Nous avançons à l’aveugle puisque le directeur de Marc n’a pas joué son rôle de manager de manager et n'a pas assumé ses responsabilité en terme de coaching de son nouveau manager.

     

    Le conseil de Métamorphoses  

    Spécifiez directement et clairement à votre nouveau manager ce que vous attendez de lui: son rôle, les missions qui y sont associées et celles qui disparaissent du fait de sa promotion, les attitudes et comportements à adopter, le reporting qu’il aura à faire, ainsi que ses objectifs et priorités.

    Enfin, informez-le du rythme auquel vous attendez un feedback de sa part concernant sa nouvelle mission, et auquel vous lui ferez le vôtre sur sa façon de gérer l’équipe. Ces échéances devront évidemment être respectées.

    Profitez de chaque occasion pour valoriser tout élément satisfaisant dans le fonctionnement du nouveau manager, et en cas de feedback correctif, prenez soin de vous montrer tout de même encourageant.

    Cela peut être long et énergivore mais son succès - et donc le vôtre - sont à ce prix.

     

     

  • 5. Des engagements oubliés

    La situation

    Bien sûr, certains managers sont très performants. Prenons l’exemple d’Alex, embauché avec peu d’expérience et au salaire reflétant cette situation. Son patron lui promet une réévaluation de salaire après 6 mois.

    Après 5 mois, Alex s’inquiète de savoir si cet engagement sera tenu. Une semaine avant l’échéance, son manager le convoque pour un entretien, qu’il commence en annonçant: «tu te souviens de ce que je t’avais promis en t’engageant?» (on imagine bien qu’Alex s’en souvient!). 

     

    Le gestionnaire a donc tenu sa promesse sans que son employé ait eu à le relancer.

    Pour en avoir discuté avec Alex à l’époque, et malgré ma longue expérience en formation au management, je peux vous assurer que j’ai rarement vu un employé sortir aussi motivé d’un entretien. Selon moi, le montant de l’augmentation accordée n’y est pour rien : c’est plutôt le sentiment de travailler au sein d’une entreprise qui respecte ses engagements, en laquelle il peut avoir confiance, qui a motivé Alex.

     

    Le conseil de Métamorphoses

    Si vous avez pris des engagements, rappelez-vous de revenir vers votre nouveau manager avant que celui-ci n’ait à le faire.

    Aussi, si vous avez décidé de confier des responsabilités supplémentaires à un de vos collaborateurs, vous devez accepter de le rémunérer en fonction.

     

    Premier article / troisième article sur les erreurs de management.