Le stress de premier degré en Process Communication Management

Chaque profil de personnalité Process Com a des besoins psychologiques qui lui sont spécifiques. Si ces besoins psychologiques ne sont pas satisfaits, la personne entre en stress.

Le premier niveau (appelé premier degré de stress) par lequel nous entrons en stress se caractérise par un comportement sous l'influence de drivers. Il peut être suivi d'un deuxième niveau de stress.

Pour l'aider à sortir du stress, un participant à une formation à la Process Communication apprend à satisfaire les besoins psychologiques de son interlocuteur et à communiquer, avec lui, sur le bon canal et dans la bonne perception.

 

Stress de premier degré en process communication management

Découvrir les 6 types de personnalité de la Process Com

 

Les mécanismes de stress en Process Com

  • Le stress de premier degré
  • Les drivers de la Process Com

    Les drivers nous amènent à adopter de façon inconsciente, automatique et insatiable des comportements "stéréotypés". Nous perdons notre libre arbitre et notre capacité à adapter nos comportements en fonction des circonstances et des besoins du moment.

    Les drivers de la Process Communication Management nous entraînent dans une relation à l'autre qui n'est plus constructive et qui est source de mécommunication.

    Nous sortons d'une relation saine (+ / +) : je suis OK, tu es OK pour entrer dans une relation malsaine et improductive (- / +) (je ne suis pas Ok, tu es OK) ou (+ / -) (moi je suis OK mais pas toi).

    Les drivers (+ / -) sont appelés drivers Parents et les drivers (- / +) drivers Enfants.

    Si le niveau de stress s'aggrave, la personne passe au deuxième degré de stress, elle n'est plus sous l'emprise de ses drivers mais montre un masque.

      

     

  • Le stress de premier degré chez le Travaillomane

    En stress de premier degré, le Travaillomane fonctionne en suivant un driver - / + (je ne suis pas OK, tu es OK), ce qu'on appelle un driver Enfant.

    Le driver du travaillomane est le Sois Parfait (Enfant). Si je suis parfait, alors j'aurai de la valeur et je serai reconnu pour mes qualités (le besoin psychologique du travaillomane).

    Le travaillomane devient plus minutieux, utilise un langage précis, détaillé et peut se noyer dans les détails, les phrases compliquées dans le but (inconsciemment) de montrer ses compétences, la qualité de son travail,... 

    driver process com travaillomane

     

     

  • Le stress de premier degré chez le Persévérant

    En stress de premier degré, le Persévérant présente également un driver de type Sois Parfait, mais ce driver-ci est un driver Parent, c'est-à-dire un driver + / - (Je suis OK, tu n'es pas OK).

    Le Persévérant en stress de premier degré attend de l'autre qu'il montre qu'il est parfait.

    Vous le reconnaitrez à des propos tels que "je suis exigeant avec les autres, mais je peux me le permettre car je suis exigeant avec moi-même."

    Le Persévérant a, lors d'un épisode de stress de premier degré, tendance à utiliser un langage complexe dans le but de montrer aux interlocuteurs sa "supériorité".

    driver process com persévérant

     

     

  • Le stress de premier degré chez le Promoteur

    Le driver du Promoteur est Sois Fort Parent (+ / -) : montre-moi que tu es fort et tu seras à la hauteur.

    Le Promoteur aime alors de mettre la barre haut, à charge de l'autre d'atteindre les objectifs sans -cesse croissants.

    On retrouve des fonctionnements de type Promoteur sous stress dans les sociétés qui éliminent les collaborateurs qui ont été mal classés deux ans de suite aux entretiens d'évaluation, considèrent qu'un manager qui donne de bonnes évaluations est d'office trop gentil,... 

     

    driver process com promoteur

     

     

  • Le stress de premier degré chez le Rêveur

    Le driver du Rêveur en stress de premier degré est le Sois Fort Enfant, (je ne suis pas OK, tu es OK : - / +).

    Le Rêveur en stress de premier degré a plus tendance à s'isoler, se replier sur lui-même et avoir des difficultés à passer à l'acte. 

    Un manager qui gère un rêveur aura intérêt, si celui rentre en stress, à décomposer le travail, fixer des attentes et des échéances claires et à l'aider à passer à l'acte.

    driver process com rêveur

     

     

  • Le stress de premier degré chez le Rebelle

    Le Rebelle privé de son besoin psychologique d'Interactions Ludiques rentre dans un driver - / + : Fais des Efforts.

    Tout devient compliqué, le Rebelle en stress de premier degré donne l'impression d'avoir perdu tous ses moyens.

    C'est compliqué, j'y comprends rien (même pour des choses faciles, qu'il réalise sans problème lorsqu'il n'est pas sous stress) sont des phrases habituelles chez le Rebelle sous stress de premier degré.

    driver process com rebelle
       
  • Le stress de premier degré chez l'empathique

    L'Empathique sous stress de premier degré n'est pas OK alors que l'autre, lui, est OK (- / + ).

    Son processus inconscient le conduit à être encore plus gentil de façon à obtenir de la reconnaissance pour sa personne (un de ses deux besoins psychologiques) : si je suis gentil avec lui, alors à son tour il sera gentil avec moi.

    Il est alors dans un driver de type Fais Plaisir qui le mène à devenir plus gentil encore, avoir des difficultés à dire non, se sur adapter,... 

     

     



Découvrez notre formation à la Process Communication Management